Du bois mort à la racine généalogique

Un soir un homme fit un rêve. Il rêva qu’il marchait au bord de la mer avec un proche qu’il aimait.
Sur le fond du ciel se déroulaient des scènes de sa vie. Il remarqua deux traces parallèles de pas dans le sable. L’une, la sienne, l’autre, celle du proche.
Quand la dernière scène de sa vie s’afficha, il se retourna pour revoir les traces de pas sur la grève. Il remarque qu’il n’y avait qu’une seule suite d’empreintes de pas sur le sentier de sa vie. Chose étrange, les différents intervalles correspondaient aux périodes les plus tourmentées de son existence.
Intrigué, il interrogea son proche :
« Quand j’ai décidé de te suivre, tu avais dit que tu marcherais tout le chemin avec moi. Et je vois qu’aux pires périodes de mon existence, il n’y a qu’une seule trace de pas! M’aurais-tu donc abandonné justement quand j’avais le plus besoin de toi ? »
Le proche répondit :
« Je t’aime, je t’aime et jamais je ne t’ai abandonné. Tu n’as qu’une seule trace de pas dans le sable aux moments les plus difficiles de ta vie, car à ces moments là, je te portais dans mes bras »

Pour plus de photos rendez-vous rubrique « La galerie »