Serres Lez’Arts

Cave Reboul, Serres, septembre 2017

Inspirée du livre de Patrick Chamoiseau «Le papillon et la lumière», conte philosophique qui évoque cette éternelle énigme de l’existence : quel est le sens d’une vie que l’on ne met pas en danger ?

Une soirée dans une ville. Des papillons tourbillonnent autour des lampadaires. Pas de lune, mais les lampadaires allumés captivent les papillons de nuit. Ils s’en approchent dangereusement et le plus souvent, ils s’y brûlent les ailes, voire s’y crament complètement. Des centaines de dépouilles gisent au pied des pylônes. Les survivants exibent leurs ailes délabrées, symbole de courage et continuent leur ronde autour du dieu lampadaire.

Préservant sa vie, un jeune papillon se tient à l’écart. Mais il sent bien qu’une expérience fondamentale lui échappe. Un dialogue commence entre ce jeune papillon et un vieux papillon, lui aussi aux ailes intactes. Un voyage initiatique commence à travers la ville, dans la nuit d’abord, puis au lever du jour vers le soleil.