Les livres pauvres/ livres uniques

ou livre d’artiste? Daniel Leuwers, un grand spécialiste de ces ouvrages en fait un très large tour d’horizon à travers ses deux livres « La richesse du livre pauvre » et« Livre pauvre, livre riche ».

La « pauvreté » du livre est liée à son coût de réalisation. Il peut être une rencontre entre un poète et un plasticien, ou entièrement réalisé par l’artiste lui-même. Il se veut écrit à la main, sur un papier pauvre et enrichi d’oeuvres originales (dessins, peintures, collages, découpages…) De cette réalisation « artisanale » résulte qu’il ne peut être réalisé en nombreux exemplaires. Il est souvent unique d’ailleurs.

Sa distribution échappe également aux circuits traditionnels, pas d’éditeur…ni d’imprimeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *